Salon Carrefour des Communes (CARRECO) 2015

Présentation de l’Observatoire du Foncier Economique

A l’occasion de la 2e édition du Carrefour des Communes, l’AGORAH a eu le plaisir d’animer un temps d’échanges, le jeudi 1er octobre 2015, à travers lequel l’agence a présenté l’Observatoire du Foncier Economique. Comptant parmi la dizaine d’observatoires et bases de données que pilotent l’AGORAH, cet observatoire a la particularité d’avoir plus de 10 ans d’existence et se positionne ainsi comme un outil stratégique de prospective et d’aide à la décision pour les acteurs de l’aménagement du territoire et du développement économique de La Réunion.
En 2014, l’Observatoire du Foncier Economique a connu une profonde mutation lui permettant aujourd’hui de répondre aux besoins et attentes des différents acteurs. Ce temps d’échanges a ainsi été l’occasion de présenter la nouvelle gouvernance partenariale de cet outil, ainsi que les nombreuses évolutions méthodologiques. La seconde partie de la présentation est ensuite venue illustrer la mutation de l’observatoire et ses ambitions à travers l’exposé d’un extrait de l’Atlas du Foncier Economique. Ce document, constituant le principal livrable de l’observatoire, a vocation d’offrir une vision actualisée, à la fois globale (analyse à l’échelle régionale) et détaillée (analyse à l’échelle parcellaire) des dynamiques s’exerçant au sein des zones d’activités économiques du territoire.

Conférence Conseil Régional, AGORAH et Orange : « Réfléchir ensemble à la ville de demain : durable, connectée et citoyenne »

Sous la forme d’un dialogue entre les différentes structures animatrices, cette conférence a proposé aux participants d’investir les réflexions autour de la ville durable intelligente et de son application opérationnelle sur le territoire réunionnais. Pour cela le partenariat entre le Conseil Régional, l’AGORAH et Orange a permis d’aborder la problématique par le biais d’une double approche, à savoir :

  • La technicité du numérique et des réseaux,
  • L’impact de ces innovations numériques sur l’aménagement urbain et l’économie réunionnaise.

D’abord invitées à partager leur propre vision de ce que sera la ville intelligente et leur champ d’actions par rapport à ce phénomène émergent de « Smart City », les structures animatrices ont ensuite débattu entre elles et avec la salle afin de déterminer les grands enjeux de la ville intelligente qui, au vue des échanges fructueux, semble se dessiner à travers trois grandes caractéristiques qu’il s’agira pour La Réunion d’appréhender :

  • Une ville durable : la ville intelligente est énergique, attractive et intuitive ; tout autant qu’esthétique, respectueuse de son environnement, et résiliente.
  • Une ville connectée : La création de la ville intelligente nécessite le partage des données, ce qui passe par le stockage d’une multitude de données (Big Data) et par une ouverture de ces données (Open-Data).
  • Une ville citoyenne : La ville intelligente est citoyenne à travers les services apportés aux habitants dans les usages du quotidien, aussi bien fonctionnels (déplacements, informations, administration,…), ludiques (loisirs, tourisme,…), environnementaux (énergie, eau, déchets,…) que pour la sécurité des biens et des personnes (risques naturels).

www.carrefourdescommunes.re
www.facebook.com/carreco974

Vincent SAMINADIN

Chargé d'études Urbanisme Économique & Commercial

Formé à l’aménagement à l’Université de La Réunion, il se spécialise actuellement à l’AGORAH sur les questions d’urbanisme économique et commercial.
En charge de l’Observatoire des Zones d’Activités Economiques, désormais élargi en Observatoire du Foncier Economique, ce chargé d’études junior au profil généraliste est initialement formé à l’aménagement et au développement durable. Ses premières expériences professionnelles lui confèrent des qualités rédactionnelles et de synthèse essentielles à la production d’études prospectives et stratégiques concernant les analyses territoriales. Sensible à la sociologie urbaine et aux approches culturelles des projets, il a vocation à investir ces thématiques dans le cadre de l’évolution de l’AGORAH.

Nos partenaires