L’AGORAH présente le suivi des indicateurs environnementaux du SAR

La commission de suivi du Schéma d’Aménagement Régional (SAR) pour l’année 2016 s’est déroulée ce jeudi 8 décembre dans l’hémicycle de l’hôtel de Région, sous la présidence de Fabienne Couapel-Sauret (élue déléguée au SAR et Présidente de l’AGORAH), et en la présence des représentants de l’Etat, des collectivités territoriales et des acteurs socio-économiques du territoire.

L’état d’avancement de la procédure de modification du SAR a été présenté par les services de la Région et les services de la DEAL ont fait un point d’information sur les principes de la réforme des PLU. L’AGORAH a ensuite présenté une méthodologie – issue d’échanges partenariaux avec les services de la Région et de l’Etat – se rattachant au calcul de la densité dans le cadre d’opérations d’aménagement.

Enfin, l’AGORAH a assuré la présentation des travaux relatifs au suivi des 23 indicateurs environnementaux du SAR. Ces indicateurs se rattachent à 6 grands enjeux environnementaux qui ont été définis dans le SAR en 2011, et leur suivi, réalisé chaque année par l’AGORAH, permet de dresser un réel tableau de bord environnemental du territoire. L’énergie, les transports, les risques naturels, les évolutions de l’espace, les pollutions, … font partie des principales thématiques sur lesquelles les membres de la commission ont pu échanger, en se reposant tant sur les données et tendances observées que sur les analyses et éléments de contexte qui leur étaient associés. Ces éléments, issus des conclusions de groupes techniques partenariaux qui se sont concertés au cours du processus de suivi, ont permis d’apporter des éclairages complémentaires indispensables à l’interprétation des données brutes.

Synthétique et transversale, cette présentation est accessible en ligne de même que le rapport technique dans lequel figurent l’ensemble des fiches et analyses relatives à chacun des 23 indicateurs :
Télécharger la Présentation des 23 indicateurs environnementaux 2016
Télécharger le Rapport de suivi des 23 indicateurs environnementaux 2016

 

Daniel David – responsable du pôle Environnement de l’AGORAH, Raymond Fontaine – responsable Aménagement et Urbanisme à la DAAF, Jean-Michel Maurin – Directeur de la DEAL, François Bellouard – SGAR Adjoint, Fabienne Couapel-Sauret – élue déléguée au SAR et Présidente de l’AGORAH, David Lorion – Vice-Président du Conseil Régional, Didier aubry – DGA Aménagement, Développement Durable et Energie du Conseil Régional, et Anthony Rasolohery – Directeur Aménagement du Conseil Régional.

Daniel David – responsable du pôle Environnement de l’AGORAH, Raymond Fontaine – responsable Aménagement et Urbanisme à la DAAF, Jean-Michel Maurin – Directeur de la DEAL, François Bellouard – SGAR Adjoint, Fabienne Couapel-Sauret – élue déléguée au SAR et Présidente de l’AGORAH, David Lorion – Vice-Président du Conseil Régional, Didier aubry – DGA Aménagement, Développement Durable et Energie du Conseil Régional, et Anthony Rasolohery – Directeur Aménagement du Conseil Régional.

Fabienne Couapel-Sauret – élue déléguée au SAR et Présidente de l’AGORAH, François Bellouard – SGAR Adjoint, Jean-Michel Maurin – Directeur de la DEAL, et Raymond Fontaine – responsable Aménagement et Urbanisme à la DAAF.

Fabienne Couapel-Sauret – élue déléguée au SAR et Présidente de l’AGORAH, François Bellouard – SGAR Adjoint, Jean-Michel Maurin – Directeur de la DEAL, et Raymond Fontaine – responsable Aménagement et Urbanisme à la DAAF.

Daniel DAVID

Responsable du pôle Environnement

Titulaire d’un doctorat sur le concept de prospective territoriale et ses applications concrètes à La Réunion, Daniel DAVID officie depuis 10 ans à l’interface entre les domaines de l’aménagement du territoire et du développement durable. Adepte des démarches participatives, il a développé sa connaissance des acteurs et du contexte socio-économique du territoire réunionnais en assurant des fonctions de coordination et d’animation dans des projets de gestion intégrée. Auteur de travaux sur la connectivité entre habitats écologiques, sur le lien entre l’artificialisation des sols et le ruissellement des eaux, ou encore – dans le contexte du changement climatique – sur les impacts potentiels de l’élévation du niveau de la mer sur l’urbanisation du territoire, il est recruté à l’AGORAH en 2016 en tant que responsable du pôle Environnement et assure la fonction de directeur d’études sur la thématique des risques naturels.

Nos partenaires