#2 – DOSSIER – ÉVALUATION DE LA MISE EN OEUVRE DU SCHÉMA D’AMÉNAGEMENT RÉGIONAL

Concevoir un aménagement basé sur l’adéquation besoin/ressources

Le SAR de 2011 prend en compte le questionnement sur l’adéquation besoins/ressources. Ce questionnement s’articule préférentiellement autour de deux sous-orientations que sont la préservation de la ressource en eau et la préservation de la ressource en matériaux. Au-delà des orientations qui sont présentes dans le SAR, et au-delà même des 4 grands objectifs
du schéma, cette question de la préservation des ressources a été identifiée comme étant l’un des grands enjeux environnementaux du schéma.
La question d’un « équilibre des ressources à préserver » est donc mise en avant tant dans les orientations du SAR que dans ses enjeux environnementaux. Sur ces questions, le SAR s’appuie par ailleurs de façon importante sur deux documents qui sont présents sur le territoire :

  • Le Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE), qui fixe les grandes orientations en matière de ressources en eau à La Réunion.
  • Le Schéma Départemental des Carrières (SDC), qui a servi de base pour la constitution des espaces carrières définis dans le SAR.

Télécharger la plaquette complète

Daniel DAVID

Directeur des ressources humaines & porte-parole - Responsable du pôle Environnement

Titulaire d’un doctorat sur le concept de prospective territoriale et ses applications concrètes à La Réunion, Daniel DAVID officie depuis 10 ans à l’interface entre les domaines de l’aménagement du territoire et du développement durable. Adepte des démarches participatives, il a développé sa connaissance des acteurs et du contexte socio-économique du territoire réunionnais en assurant des fonctions de coordination et d’animation dans des projets de gestion intégrée. Auteur de travaux sur la connectivité entre habitats écologiques, sur le lien entre l’artificialisation des sols et le ruissellement des eaux, ou encore – dans le contexte du changement climatique – sur les impacts potentiels de l’élévation du niveau de la mer sur l’urbanisation du territoire, il est recruté à l’AGORAH en 2016 en tant que responsable du pôle Environnement et assure la fonction de directeur d’études sur la thématique des risques naturels.

Nos partenaires