L’OBSERVATOIRE DES LOYERS PRIVÉS À LA RÉUNION

L’Observatoire des Loyers privés de La Réunion, piloté par l’ADIL et l’AGORAH, fait partie du réseau national des observatoires locaux des loyers privés créé par le Ministère en charge du Logement. Ce réseau a pour but d’améliorer la connaissance du parc locatif privé. Une connaissance utile aux ménages réunionnais, mais aussi aux acteurs publics pour la conception et le déploiement des politiques publiques tant au niveau local que national.

CHIFFRES CLÉS

Logements locatifs privés

€/m² : Loyer médian

€/m² : Loyer médian pour une maison

€/m² : Loyer médian pour un appartement

Le logement est au centre des préoccupations d’une majeure partie des ménages réunionnais. En effet, avec un niveau de ressources globalement bas, trois quarts des ménages de l’île sont éligibles à un logement du parc locatif social. L’offre apportée par les bailleurs sociaux étant toutefois limitée, une alternative peut alors être trouvée sur le marché locatif privé. Ainsi, afin de mener une politique du logement, qui permette une adéquation entre l’offre et les ressources des ménages, les politiques publiques et les intercommunalités sont intéressées par la connaissance des niveaux de loyer du parc privé et de leurs évolutions. C’est dans ce sens que l’AGORAH, l’ADIL et la DEAL s’inscrivent, dès 2003, dans une démarche d’observation des loyers privés sur la base d’une méthodologie élaborée localement. En 2012, le Ministère en charge du logement a impulsé la création d’un réseau national d’observatoires des loyers privés en s’appuyant sur des dispositifs locaux, déjà existants, dont celui de La Réunion, et en proposant une méthodologie commune et validée par un comité scientifique. D’abord créé sous forme expérimentale avec 19 sites pilotes, la loi du 24 mars 2014 pour l’Accès au Logement et un Urbanisme Rénové (ALUR) a par la suite donné une existence légale à ces observatoires. Ainsi, d’autres territoires se sont dotés par la suite de cet outil et le réseau compte désormais une trentaine d’observatoires sur l’ensemble du territoire français. L’observatoire réunionnais, d’abord limité aux communes de Saint-Denis et Sainte-Marie au début de l’expérimentation couvre depuis 2017 l’ensemble du territoire et bénéficie à ce titre d’un financement multi-partenarial provenant majoritairement du ministère en charge du Logement (à hauteur de 72 %) et des 5 EPCI qui participent à parts égales.

mouniama@agorah.com / Titulaire d’un Master Développement Durable et Aménagement du Territoire de l’Université de La Réunion, Julien MOUNIAMA-MOUNICAN a su mettre à profit ses expériences professionnelles réalisées dans le cadre de son cursus, afin de parfaire ses connaissances urbanistiques.

À l’issue de sa formation universitaire, il a souhaité se spécialiser sur les problématiques de l’Habitat et a pour cela, intégré l’AGORAH. Il est depuis en charge de l’actualisation d’outils de connaissances territoriales et d’évaluation des politiques de l’Habitat.

.

Julien MOUNIAMA-MOUNICAN

Chargé d’études Politiques de l’Habitat, AGORAH

Tableau de bord – PARC LOCATIF PRIVÉ

Pour aller plus loin …

Habitats & marchés immobiliers

Observatoire des Loyers de La Réunion (OLR)

2019 – Observatoire Local des Loyers Privés  – CINOR – TCO – CIVIS – CASUD – CIREST

2018 – Observatoire des Loyers Privés à La Réunion – CINOR – TCO – CIVIS – CASUD – CIREST

2017- Observatoire des Loyers Privés à La Réunion – CINOR – TCO – CIVIS

2016 – Observatoire Local des Loyers Privés

2015 – Observatoire des Loyers Privés  (plaquette)

2014Observatoire des Loyers Privés