L’Observatoire du Foncier Économique (OFE)

Le développement économique, créateur d’emplois et de richesse, est un enjeu essentiel pour La Réunion qui doit améliorer sa compétitivité dans un système économique désormais mondialisé.

Chiffres clés

HA dédiés aux zones économiques

Espaces économiques sur le territoire

Emplois estimés au sein des zones d’activités

UN OUTIL AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

Du point de vue développement territorial, l’organisation spatiale du tissu économique impacte directement  la quadrature habiter / se déplacer / consommer / travailler.  Autrement dit, la création et la gestion durable d’espaces adaptés et dédiés à l’accueil d’activités de production, de services, et de commerces constitue une des composantes essentielles et stratégiques de l’aménagement de la Réunion. L’enjeu, qui plus est sur un territoire insulaire et contraint, consiste donc d’une part à planifier au mieux l’implantation de ces sites d’activités dédiés, et d’autre part à suivre leur évolution, afin de disposer sur le long terme, d’une offre foncière et immobilière en adéquation avec les besoins et moyens des entreprises.

 La stratégie régionale relative au foncier économique est déclinée au sein de deux documents cadres que sont le Schéma d’Aménagement Régional de la Réunion (SAR), transcrivant les grandes orientations et prescriptions en matière de planification urbaine, et le Schéma Régional de Développement Économique, d’internationalisation et d’Innovation (SRDEII) déclinant depuis 2017 la politique de développement économique réunionnaise. Depuis 2015, la loi portant Nouvelle Organisation Territoriale de la République (NOTRe), positionne en effet la Région Réunion comme « responsable, sur son territoire, de la définition des orientations en matière de développement économique», aux côtés des intercommunalités en charge elles, de décliner l’organisation du développement économique sur leur territoire, notamment en créant, aménageant, et gérant des sites d’activités.

 Cette redistribution des compétences, conjuguée aux nombreuses évolutions réglementaires de l’urbanisme commercial, et à une multiplicité des opérateurs publics et privés intervenant dans le domaine de l’aménagement à vocation économique, donnent toute sa légitimité à l’existence d’un observatoire du foncier économique. Ensemblier des acteurs œuvrant pour le développement territorial, il permet d’éclairer et de mettre en cohérence les politiques publiques et stratégies s’y rapportant. Il se positionne comme outil de connaissance et d’aide à la décision, en matière de gestion du foncier économique réunionnais, et contribue à faciliter l’appréhension des enjeux économiques de notre territoire insulaire.

UN OUTIL PARTENARIAL DE CONNAISSANCE ET DE PROSPECTIVE TERRITORIALE QUI S’ADAPTE AUX BESOINS

 Grâce à la mise en place d’une gouvernance partagée et d’un travail consensuel entamé dès 2003, l’Observatoire du Foncier Économique (OFE) est devenu un véritable outil de prospective, s’intéressant aux  zones d’activités économiques notamment mixtes et aux zones de fait (sites concentrant des entreprises mais initialement non destiné à en accueillir).

Sur la base de données partagées, fiables et au plus proche de la réalité du terrain, il propose dès lors 3 niveaux d’intervention :

  • L’observation, en apportant une connaissance fine des espaces économiques du territoire sur la base d’une trentaine d’indicateurs ;
  • L’expertise, en guidant d’une part les collectivités dans l’optimisation des sites d’activités existants et dans la mise en place de nouveaux espaces économiques adaptés, et d’autre part en orientant les entreprises dans leur recherche d’implantation ;
  • L’animation du réseau d’acteurs en partageant les connaissances collectées et en croisant les expériences de terrain, dans le cadre d’ateliers, de visites de terrain ou de petits-déjeuners économiques thématisés.

Actualisé tous les deux ans, il offre une lecture du dynamisme des sites d’activités à différentes échelles : région, intercommunalités, communes, zones d’activités et même parcelle.

Il permet désormais à nos élus, techniciens et grand public d’avoir accès aux données quantitatives et qualitatives de l’évolution du foncier économique local au travers d’outils innovants :

  • Le tableau de bord chiffré des espaces économiques, dont chaque bloc permet de connaitre en temps réel et à différentes échelles géographiques, par exemple, les filières d’activités et entreprises présentes sur une zone d’activités donnée, ou encore les typologies d’espaces économiques présentes sur chaque commune.

Accéder au tableau de bord 

  • La carte interactive des espaces économiques permettant la géolocalisation à la parcelle des données

Accéder à la carte interactive

Une synthèse régionale complète également ces outils, incluant les résultats clés du dernier recensement, une analyse prospective relative au foncier à vocation de production, ainsi que l’identification de 7 actions prioritaires en faveur des espaces économiques de l’île :

  • Structurer le parcours résidentiel des entreprises 
  • Mettre en place une gestion et une animation des ZAE 
  • Renforcer la stratégie économique régionale d’un volet « aménagement et implantation des espaces économiques» 
  • Se saisir de la problématique des zones de fait 
  • Favoriser une démarche de marketing territorial en faveur de l’attractivité des ZAE 
  • Établir une stratégie aux différentes échelles territoriales en faveur de la sobriété foncière et de l’intensification de l’activité économique 

Remerciements aux financeurs, membres du conseil d’administration de l’AGORAH et en particulier à  l’AFD, Remerciements à l’ensemble des membres adhérents de l’AGORAH, leur soutien et leur contribution à l’OFE.

Carte interactive des zones d’activités économique à La Réunion